NewsPress #2
Horizons Arts-Nature en Sancy
Nouvelles dates 11 juillet au 1er novembre 2020


Lorsque l'œuvre devient lieu de passage
 
Originales et uniques, les œuvres 2020 dialoguent et rendent hommage aux paysages exceptionnels du Massif du Sancy tout en alertant sur l’urgente nécessité de préserver notre environnement. Hymnes à la nature, elles sont un vecteur d'émotions hors normes et ramènent le visiteur à des considérations essentielles.
 
 
Oscillations
 
 
 
L'origine de l’œuvre Oscillations trouve sa place dans un parcours esthétique et sensoriel.
 
Un système de sangles vrillées peintes en rouge à l’intérieur vient recréer le sentiment visuel d’un dégradé presque de l’ordre de la vibration. En effet, avec le vent, les sangles en tension entrent en mouvement et vibrent provoquant son et un fort effet visuel. 
Cette œuvre s’inscrit dans l’art cinétique qui est un courant artistique qui propose des œuvres contenant des parties en mouvement. Le mouvement peut être produit par le vent, le soleil, un moteur ou le spectateur.
Le spectateur sera amené à convoquer ses sens et son instinct joueur ou tout simplement à être acteur de son imaginaire à la manière d’un enfant.
Les visiteurs sont invités à pénétrer dans le tube. L’installation devient alors un passage et vient aussi mettre l’accent sur un point de vue à la manière d’une longue-vue.
 
Maxime Cosson / Axelle Verglas
L : 15 m x l : 1,9 m x h : 2,20 m
 
 
Entresort
 
 
Dans le milieu forain, un entresort est un bâtiment que l'on traverse, c'est un lieu dans lequel on entre et on sort et au sein duquel quelque chose se passe.
 
 
Au premier regard, cette œuvre est une forme architecturale équilibrée, aux proportions relativement simples redécoupant le paysage tel un vitrail.
Lorsque le regard se déplace, les lignes soudain, se métamorphosent, et cette œuvre à la facture rectiligne devient alors le théâtre d'une figuration géométrique mouvante. Cette pièce est un espace de frontière entre le paysage et sa déformation, entre la perception et son illusion. De face, elle est un hommage architectural au paysage monumental et grandiose des sommets du Sancy : ses courbes jouent avec le dessin naturel du panorama montagneux. De biais, elle est une œuvre en mouvement, aux allures brutalistes. Son énergie formelle emporte le spectateur dans sa tourmente, elle l'aspire dans son intérieur jusqu'à l'immerger entièrement. Ainsi, Entresort devient passage, œuvre à expérimenter physiquement.
 
Matthieu Pilaud / Pierre-Lou Didelon
L : 21 m x l : 4 m x h : 4,5 m
 
Découvrez la sélection des œuvres et artistes 2020
 
Facebook
Instagram
Youtube
 
 
Cet e-mail a été envoyé à
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur OT Sancy.
 
 
 
© 2020 OT Sancy